:

Archives militaires

  En cette période un peu pénible,où les jeunes croient tout connaitre, j'ai exhumé par hasard cette note de service datant de la fin de la guerre d'algérie ( Mars 1962) que notre capitaine a cru nécessaire de dicter et de distribuer ... Je l'ai conservé à l'époque  pour sa drôlerie et montrer la discipline règnant à cette époque dans la"Grande Muette "...

Avec le recul , elle montre :

   - la sévérité sur la tenue militaire qui règnait,même en France dans l'armée où la tondeuse et la boule à zéro était la pire infamie. Je rappelle que la tenue militaire  était obligatoire et aucune tenue civile n'était autorisée sous peine de prison.

  - la rapidité du laisser-aller ( huit mois après les accords d'Evian ) àlors que nous rétrogradions la durée du Service de 28 mois à 18 mois à raison de 2 mois tous les 2 mois. 

   -  la précision du port du béret du chasseur alpin qui méritait d'être soulignée....

           Nous étions sous un régime" limite dictatorial "que peu de gens bravaient..., depuis bien des verrous ont sautés au nom de la "démocratie libérale " et la " mondialisation " . Il semblerait impossible à tous de retourner en arrière !!!

   Et pourtant nous étions heureux de vivre,sans drogue,  sans sida, sans Stress, sans peur du chômage, sans jalousies.... Les rapports entre les revenus variaient seulement de 1 à 10 et non de 1 à 1000 voire 100000 actuellement pour les sportifs...Espèrons que la folie collective qui s'est emparée de ce pays coupé en deux ne soit pas irréversible..., il est  dramatique de voir certains protégés par des syndicats irresponsables et en redemander même s'ils ne sont pas concernés, ils ne se rendent pas compte qu'ils sont manipulés par ces protections syndicales exagérées qui se sont accumulées au détriment d'autres secteurs  isolés qui subissent et souffrent en silence les affres des hauts et des bas de leurs entreprises privées ou publiques .

Note de service 22 ème BCA