:

Arts et Impôt sur la fortune.

   Chéméré à 40 km de Nantes.

. Francine Toulemonde, artiste de Chéméré avait réalisé en 2003 pour l'étape contre la montre du tour de france 2003 Pornic-Nantes qui fêtait son centenaire, une très belle oeuvre d'art placée à l'entrée du parc de la Blanche, affluent de l'Acheneau.

Composition en bronze de Francine Toulemonde 

  

. Francine Toulemonde est décédée dans la soixantaine très récemment et a été inhumée il y a quelques jours seulement ... 

. A peine les yeux fermés,voici ce qu'il reste de son oeuvre...  

  

 

C'est un geste sacrilège lamentable ... pour de l'argent...Je suis persuadé que ces absences de scrupules se payent un jour ou l'autre ...

  Est-ce un voleur de métaux ?          Est-ce un collectionneur sans scrupules ?

  Cela ressemble fort au cerf et sa biche ( le faon est resté ) du Jardin des Plantes de Nantes,disparus il y a quelques années  ...

   Eh non !!!       Pour le cerf et la biche ... et  ce faon seul rescapé, j'avais tort, je viens d'apprendre par la presse " Ouest France "  ce jour, 2012.06.05, que ce que j'avais  pris pour un sacrilège a en réalité été un acte de bravoure de résistants entre 1940-1944 pour éviter que les allemands n'en récupèrent le métal !!! Etonnant ... que ce fait d'armes vieux de 70 ans réapparaisse à l'occasion de   " Voyage dans le parc " de quatre étudiants des Beaux Arts prélude à " Voyage à Nantes "auquel j'ai beaucoup de mal à adhérer tant les coûts sont importants et démesurés . Gageons que le résultat ne sera encore une fois pas à la hauteur .

2011-05-08-voici-la-statue-des-cervides-entiere.jpg

Pour Chéméré,  

c'est certainement le  1% pris sur les fonds des travaux neufs communaux construits qui a financé ces travaux donc nos impôts.

Ces actes odieux d'incivilités que l'on ne voyait que dans les grandes villes ont gagné aussi la France profonde, ainsi tout est pollué.

C'est le résultat de l'absence de frontières contrôlé es efficacement, du délabrement de notre éducation et une absence de civisme impuni. Le vieux " SCHNOCK " .

   P.S. Au moment où l'on parle de réintégrer ces oeuvres dans l'impôt sur la fortune, l'actualité nous poursuit ...