:

A la traction humaine

avec la bricole autour du torse, un harnais afin de ne pas cisailler les épaules et le torse !,

      Le démarrage devait être très pénible et le tonnage limité, mais sans courant un homme pouvait tracter un chaland de 40 tonnes à condition d'avoir un chemin de halage . Le plus dur était que cette traction se faisait en biais attaché sur un mât de deux à trois mètres et situé au premier tiers du chaland, avec des sabots aux pieds de surcroit... Ce ne fut pas un moyen souvent utilisé par notre grand-père sauf  peut-être sur les trois kilomètres du canal de Buzay .

Les abords du canal étaient herbeux sans un arbre  pour géner le halage, à l'inverse de nos rivières actuelles le long desquelles les arbustes et la végétation ont proliférés, le chauffage au bois n'étant plus utilisé  exclusivement comme en 1900.

   p1030356.jpg
                      ( CPA extraite du livre émouvant " La Batellerie Bretonne " écrit par Jacques Guillet )

        A chaque pont, il fallait couper son élan pour passer un autre cordage  ou le passer sous le pont...

        Sur la photo, le jeune homme debout est bien proche du haleur, on peut supposer qu'il va se baisser au bon moment pour laisser le passage de la aussière sans géner la manoeuvre  ...

capture-2013-02-24-2.jpg

      Cette photo est encore plus sévère car ce sont deux femmes qui tirent ce chaland...

capture-2013-02-24.jpg

  Très émouvant notre cousine la petite fille de notre grand père a conservé précieusement les  harnais, les bricoles qu'utilisait son grand père à l'époque ...un souvenir qui représente toute la difficulkté de ce métier,la force physique  et  la souffrance  du haleur !!!

   Elle nous en a donné deux en souvenir...cela nous touche beaucoup !!!


       

p1040767.jpg

p1040769.jpg


Commentaires (1)

1. bordet (site web) 31/12/2016

Bonjour
Je suis en train d'écrire un article sur le halage pour le mensuel gratuit lyonnais La ficelle.J'ai besoin de photos pour illustrer mon propos. M'autoriseriez vous à utiliser celle des femmes tirant le bateau?
Je vous remercie pour votre aide.
Josette Bordet
La ficelle www.laficelle.com

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 25/02/2013